Bienvenue sur le forum de la confrérie Gîl Meduial (confrérie elfique 100% RP du Seigneur des Anneaux Online, serveur Estel-RP).
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Culture elfique] Article - "Les Étoiles et les Elfes"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: [Culture elfique] Article - "Les Étoiles et les Elfes"   Sam 21 Jan - 2:17


La création des étoiles

   

   
\"Le Seigneur des Anneaux", Livre I, Chapitre 3 a écrit:
Blanche-neige ! Blanche-neige ! Ô claire dame !
   Ô Reine d'au-delà des mers occidentales !
   Ô Lumière pour nous qui errons ici
   Parmi le monde des arbres entrelacés !

   Gilthoniel ! Ô Elbereth !
   Vifs sont tes yeux et claire ton haleine !
   Blanche-neige ! Blanche-neige ! Nous chantons pour toi
   Dans une terre lointaine au-delà de la mer

   Ô étoiles qui dans l'année sans soleil
   Par sa lumineuse main fûtes semées,
   Dans les champs venteux maintenant brillante et claire
   Nous voyons votre floraison d'argent essaimée !

   Ô Elbereth ! Gilthoniel !
   Nous nous souvenons encore, nous qui demeurons
   Dans cette terre lointaine sous les arbres,
   De ta lumière stellaire sur les mers occidentales.



\"Le Seigneur des Anneaux", Livre II, Chapitre 1 a écrit:
A Elbereth Gilthoniel
   silivren penna míriel
   O menel aglar elenath !
   Na-chaered palan-diriel
   O galadhremmin ennorath, Fanuilos, le linnathon
   Nef aear, si nef aearon !




\"Le Seigneur des Anneaux", Livre IV, Chapitre 10 a écrit:
Gilthoniel A Elbereth !

   A Elbereth Gilthoniel
   O menel palan-diriel,
   Le nallon si di'nguruthos !
   A tiro nin, Fanuilos !



\"Le Seigneur des Anneaux", Livre VI, chapitre 9 a écrit:
A ! Elbereth Gilthoniel !
   silivren penna míriel
   o menel aglar elenath,
   Gilthoniel, A ! Elbereth !

   Nous nous rappelons encore, nous qui vivons
   en cette terre lointaine sous les arbres,
   la lumière des étoiles sur les mers occidentales.



Ces quelques lignes tirées du "Seigneur des Anneaux", du début à sa fin, font force de loi quand il s'agit de penser que les Elfes ont une profonde adoration pour Varda, la Dame des Étoiles. Cet article aura pour but de montrer quelles sont les raisons d'un tel dévouement des Elfes envers une Valië en particulier, quand tant d'entre les Valar eurent une importance. Il convient en premier lieu de comprendre ce que sont les étoiles, et tout d'abord, de comprendre que les étoiles ne sont pas toutes apparues dès la création d'Ëa.


"Le Silmarillion" - [i]Quenta Silmarillion[/i] - Chapitre 1 a écrit:
« Le temps approchait du moment assigné par Ilúvatar à la venue des Premiers Nés. La Terre du Milieu restait sous un éternel crépuscule, à la lumière des étoiles autrefois forgées par Varda dans les temps oubliés où elle façonnait Ëa. »




   
\"Le Silmarillion" - Quenta Silmarillion - Chapitre 3 a écrit:
« Durant de nombreux siècles, les Valar coulèrent des jours heureux derrière les Monts d'Aman, à la lumière des arbres, pendant que la Terre du Milieu vivait un éternel crépuscule sous les étoiles. »



\"Le Silmarillion" - Quenta Silmarillion - Chapitre 3 a écrit:
« Alors Varda s'écarta du conseil et contempla depuis les hauteurs du Taniquetil la Terre du Milieu plongée dans les Ténèbres sous les étoiles innombrables, si lointaines et si pâles. »




Ces trois passages parlant de la création du monde nous ramènent au temps du Printemps d'Arda, lorsque les Valar étaient descendus sur Ëa pour façonner le monde qui est. La tâche que s'était confiée Varda était de donner au ciel de la lumière. Oh, certes pas une lumière puissante, car cela était le travail d'Aulë le forgeron de créer les lampes Illuin et Ormal, mais elles étaient inaccessibles par Melkor car elles se trouvaient au-delà de la Mer Encerclante (Ekkaia). Quand on se souvient des guerres incessantes que se livraient Melkor et les Valar, soulevant les mers et les montagnes avant même la création d'Almaren, on comprend que cette lumière, pâle et lointaine, était déjà le signe de la défaite future de Melkor.



Correspondances


\"Le Silmarillion" - Quenta Silmarillion - Chapitre 3 a écrit:
« À cette époque elle fit naître Carnil et Luinil, Nénar et Lumbar, Alcarinquë et Elemmirë, et elle rassembla beaucoup des étoiles plus anciennes pour en faire des signes au firmament d'Arda : Wilwarin, Telumendil, Soronúmë, Annárríma et Menelmacar avec sa ceinture étincelante qui annonce l'ultime bataille de la fin des temps. Loin au nord, comme un défi à Melkor, elle fit une ronde de sept étoiles majeures, Valacirca, la Faucille des Valar, comme l'annoncée de sa ruine. »



C'est dans ce paragraphe que sont données la quasi-totalité des références du grand-œuvre de Varda. Tout d'abord, avant de commencer à expliquer les étoiles et leurs significations terrestres, il nous faut lire cet extrait du "Silmarillion" expliquant ce qu'est « le grand-œuvre » :



   
\"Le Silmarillion" - Quenta Silmarillion - Chapitre 3 a écrit:
« Et elle entreprit une œuvre immense, la plus grande entreprise des Valar depuis qu'ils étaient descendus sur Arda. Elle récolta la rosée d'Argent dans les réservoirs de Telperion et elle en fit de nouvelles étoiles, plus brillantes, pour la venue des Premiers-Nés. »


Nous remarquerons que si les premières étoiles, pâles et lointaines, étaient créées de toutes pièces par Varda, il n'en est pas de même pour le grand-œuvre. Il lui a fallu prendre sur la vitalité de l'arbre aîné, Telperion à la Lumière d'Argent. Ainsi, si Varda est la créatrice des étoiles, nous devons reconnaître la participation de Yavanna qui a créé auparavant la lumière d'argent des Arbres, et avant encore par Aulë qui avait donné l'exemple des lumières avec ses Lampes du Printemps d'Arda.

À présent, nous devons distinguer le fait que pour les Elfes, la catégorie des « étoiles » comporte aussi les planètes. Alors il devient possible de comparer les cieux du Premier au Quatrième Âge, ce qui sans cela aurait été impossible.


Le système solaire

Nom
Traduction Correspondance
Anar (ou Ancale, Aryante, Ur, Úr, Úr-Anar, Vása) Le Soleil (sauf Vása = la Dévoreuse) Le Soleil
Elemmírë Joyau d'Étoile Mercure
Eärendil Amoureux de la Mer Vénus
Arda (Imbar ou Ambar) Terre (Arda = Royaume) La Terre
Isil (ou Ithil, Rana, Rána) Éclat Argenté La Lune
Carnil Étoile Rouge Mars
Alcarinquë Glorieuse Jupiter
Lumbar Nébuleux Saturne
Luinil Étoile Bleue Uranus
Nénar Humide Neptune
 
 


Les étoiles

Nom
Traduction Correspondance
Borgil Étoile Chaude Bételgeuse
Helluin Étoile Bleue Sirius
Remmirath Réseau d'Étoiles La Voie Lactée (ou les Pléiades)


Les constellations

Nom
Traduction Correspondance
Anarríma Bordure du Soleil ?
Menelmacar, Menelvagor, Telumethar Bretteur des Cieux Orion
Soronúmë Aigle de l'Ouest l'Aigle (ou le Cygne)
Telumendil Amoureux de la Voûte Céleste Hercule
Valacirca Faucille des Valar la Grande Ourse
Ostelen 1 Sept-étoiles la Grande Ourse
Wilwarin Papillon Cassiopée


L'Univers

Nom
Traduction Correspondance
Ëa (ilu, ilúve) Le monde qui Est l'Univers



[... passage coupé, il s'agissait de précisions de l'auteur concernant les correspondances que je n'ai pas jugé utile de recopier ici ...]




Les étoiles et les Elfes


\"Le Silmarillion" - Quenta Silmarillion - Chapitre 3 a écrit:
« Et elle entreprit une œuvre immense, la plus grande entreprise des Valar depuis qu'ils étaient descendus sur Arda. Elle récolta la rosée d'Argent dans les réservoirs de Telperion et elle en fit de nouvelles étoiles, plus brillantes, pour la venue des Premiers-Nés. »




C'est lorsque Manwë, son époux, eut la vision d'Eru que les Enfants d'Ilúvatar allaient apparaître dans un futur proche, que Varda se résolut à effectuer sa tâche prévue dans la grande musique de l'Ainulindalë. En effet :

\"Le Silmarillion" - Quenta Silmarillion - Chapitre 3 a écrit:
« Il est ordonné que les Premiers-Nés feront leurs premiers pas dans les ténèbres et lèveront les yeux vers les étoiles. La vraie lumière sera le signe de leur déclin. Et dans le besoin, c'est toujours Varda qu'ils pourront invoquer. On raconte que lorsque Varda eut achevé son œuvre, et il fallu longtemps, quand Menelmacar s'élanca dans le ciel et que la flamme bleue d'Helluin perça les nuées au-dessus des murailles du monde, à ce moment même naquirent les enfants de la Terre, les Premiers Nés d'Ilúvatar sur les rives du lac Cuiviénen, l'Eau de l'Éveil et, muets encore, leurs yeux virent avant toutes choses les étoiles dans le ciel. Depuis lors ils n'ont cessé qu'aimer cette lumière et d'adorer Varda Elentári avant tous les autres Valar. Depuis lors celle qui s'appelait Tintallë depuis les temps reculés où Ëa avait été créée, Celle Qui Donne La Lumière Aux Étoiles, fut appelée par les Elfes Elentári, la Reine des Étoiles. »




Ainsi l'amour réciproque entre les Elfes et Elbereth était prévue depuis l'Ainulindalë. Pour les Quendi, Varda réalisait la plus grande œuvre jamais réalisée par les Valar de tous les temps. Elle créa les grandes Étoiles, et les planètes de notre système solaire, et rassembla les étoiles plus anciennes avec des récentes pour former des Constellations. Pour le moment, il est utile de rechercher les signes relatant les liens des Elfes avec les Étoiles.


\"Le Silmarillion" - Quenta Silmarillion - Chapitre 3 a écrit:
« Oromë aima les Quendi et les surnomma les Eldar, dans leur propre langage : le peuple des étoiles ; mais ce nom ne fut porté plus tard que par ceux qui le suivirent sur le chemin de l'occident. »



Comme Oromë, de nombreuses autres personnalités comparèrent les Quendi avec les astres. Citons à présent quelques mots elfiques faisant cette référence :


Noms en gil- (sindarin) :




  •    Gîl- = Étoile


  •    Gîliath = Légion des Étoiles


  •    Osgîliath = Forteresse des Étoiles


  •    Gîlthoniel = Allumeuse d'Étoiles (Varda)


  •    Gîl-Galad = Étoile Rayonnante


  •    Gîl-Estel = Étoile de l'Espoir (Eärendil)




Noms en El- (quenya ou sindarin) :




  •    Él- = Astre, Étoile


  •    Elanor = Étoile-Soleil (Fleur dorée)


  •    Elen, Elena (plur. Eldi ou Eleni) = Étoile


  •    Elbereth = Reine des Étoiles (Varda)


  •    Elenarda = les Cieux


  •    Elentári = Reine des Étoiles (Varda)


  •    Elerrína = Couronnée d'Étoiles (Taniquetil)


  •    Elendil = Ami des Étoiles (ou Ami des Elfes)


  •    Elenya = Jour des Étoiles (selon le calendrier elfique et númenóréen)


  •    Elestrinë = Front Étoilé (Erendis)


  •    Elenna = Vers les Étoiles (Númenor)


  •    Elentirmo = Celui qui Observe les Étoiles (Astronome)


  •    Menel = Cieux, Firmament


  •    Meneldil = Ami de la Voie des Étoiles (Astronome)


  •    Tarmenel = Haut Ciel (Firmament, Demeure d'Eru)



Autres mots parlant des étoiles, mais avec d'autres racines :




  •    Ilma = Lumière des Étoiles


  •    Niphredil = ? (fleur blanche poussant sous la clarté des étoiles en Doriath et à Cerin Amroth en Lórien)


  •    Oiolossë = la Couronne d'Étoiles (Trône de Manwë, sur le Taniquetil)


  •    Tintallë = Celle Qui Donne La Lumière Aux Étoiles


  •    Tindómë = Crépuscule Étoilé (Le Seigneur des Anneaux - Appendice D - 1197)


  •    Tinwerontar = Reine de la Voûte des Étoiles (Varda)


  •    Undómiel = Étoile du Soir (Arwen)



D'autres noms encore concernant l'astronomie de façon plus générale :




  •    Arya = Jour


  •    Cúma = l'Espace Intersidéral, le Vide


  •    Ilmen = Cieux


  •    Ilu = Cosmos, Galaxie, Monde, Univers


  •    Ilúve = Univers


  •    Silme = Lumière stellaire



Pour le simple plaisir, remarquons de même que Varda est la Valië qui possède le plus de surnoms : Varda, Tintallë, Elbereth, Elentári, Gilthoniel, Tinwerontar.

Remarquons de même que l'adoration des Elfes pour les Étoiles est valable pour toutes les tribus elfiques. En effet, comme cette vénération date de l'éveil des Quendi à Cuiviénen, cet amour porte sur les Calaquendi et les Moriquendi, tels les Nandor ou les Avari. Il semble donc assez logique qu'au Troisième Âge, l'un des seuls points communs entre les Hauts-Elfes (Noldor) venus de Valinor, les Sindar (du Beleriand) et les Nandor (restés en Eriador ou à l'est des Monts Brumeux) soient les chansons dédiées à la Reine des Étoiles. Or le nombre de Quendi diminuant, cette passion commune a sûrement été le catalyseur d'une meilleure entente entre les différents peuples elfiques.

Constatons aussi que les Edain ont souvent confondu dans leurs traductions des langues elfiques le terme « Elfe » et celui d'« Étoiles », de par la traduction même du terme « Eldar » (Peuple des Étoiles). Ainsi Eärendil se fait-il surnommer Gil-Estel en référence au Silmaril sur son front, et en cela son interprétation était correcte, mais Elendil fut nommé ainsi avec une double signification : on peut traduire ce nom par « Ami des Étoiles », ou comme « Ami des Elfes ». Cela aurait-il sauvé les fidèles « Elendili » Númenóréens de la colère d'Ar-Pharazôn ?

Enfin, pour terminer ce chapitre des Elfes, dans notre Quatrième Âge, nous voyons les Elfes comme des êtres partis au loin vers Aman, quittant le globe terrestre. Je me dis alors que le mot Eldar n'est peut être réellement significatif que dans le présent… « Peuple des Étoiles »… Et souvent lorsque je regarde les étoiles, je me demande si d'Oiolossë, le Trône de Manwë, Varda nous regarde encore, et si les Elfes de Tol Eressëa pensent encore à la Terre qu'ils ont quittée.

__________

-ce qui suit vient de l'auteur de cet article, non de moi ! vous le savez certainement mais je le précise tout de même, on ne sait jamais... il m'a semblé bon, pour une question de droits, de laisser cette partie de l'article.-

Référence


Article issu de Hiswelókë, Troisième Feuillet, pp. 89-92 © 1999-2000 Didier Willis - http://www.jrrvf.com/hisweloke


Remerciements

À J.R. Lecocq de m'avoir fait confiance sur l'écriture de ce thème qui nous tient à cœur ;
À « Perceval » pour l'aide sur la recherche des constellations ;
À Jérémie Knuesel pour son aide dans les recherche des références des noms Borgil, Remmirath, Telumethar et Menelvagor ;
À David Giraudeau pour son travail remarquable dans la connaissance du quenya.

_______

Source : http://www.tolkiendil.com/essais/divers/etoiles
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
 
[Culture elfique] Article - "Les Étoiles et les Elfes"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BackG] Culture Elfique
» échiquier
» [EDH] Liste des généraux
» [Article ChannelFireball] Ask the Pros About Scars / Picks Orders - Antoine Ruel
» Nouvel Article sur les Bus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu de rôle :: Aides et informations pour le RP-
Sauter vers: