Bienvenue sur le forum de la confrérie Gîl Meduial (confrérie elfique 100% RP du Seigneur des Anneaux Online, serveur Estel-RP).
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arc II : à la poursuite de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Ven 14 Mar - 0:45

.

Citation :
Introduction

Nulle trace de Saewhend n'avait été aperçue depuis l'assaut de Rath Teraig et sa fuite des gorges avec l'aide des Poings Bourrus. Elle semblait avoir un certain talent pour se camoufler dans les terres froides et sauvages du nord de Falathlorn, hors de la vue des Elfes comme de celle des Nains.

Presque une semaine avait passé sans que les sentinelles ne signalent la présence de l'ensorceleuse.

Entre temps, une elfe venue des bois de Lothlórien, Arnengil Galnînglor, avait pénétré le village de Cerin Aewin, guidée jusque là par la volonté propre qui animait ses pas. Après avoir entendu le récit des événements de la région, elle exprima le désir d'offrir son aide...

.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Ven 14 Mar - 1:02

.

Citation :
Chapitre 1 : Une piste au nord

Laegwing était restée à Duillond depuis la fin de l'assaut de Rath Teraig. Elle attendait des nouvelles des sentinelles.

C'est seulement plusieurs jours après la fuite de Saewhend que des nouvelles d'elle jaillirent soudain, dans un parfum de surfait et d'intentionnel. Les sentinelles placées au nord avaient aperçu une ombre à cheval se mouvoir vers l'est à travers les galgals corrompus. Elles ne désiraient pas poursuivre plus loin leur surveillance par crainte des morts qui marchaient, anciens hommes dont les ossements avaient été réveillés par une volonté néfaste.

Les Veilleurs furent convoqués à la Table du Conseil de Duillond. Arnengil les rejoint également, désireuse d'apporter son aide. Laegwing leur exposa la situation. Il semblait clair dans l'esprit de chacun qu'il s'agissait sûrement d'une nouvelle diversion, mais l'absence de toute autre piste balisait le chemin qu'ils devaient prendre.

Ils traversèrent le nord de Falathlorn en direction des basses terres sauvages qui abritaient Haudh Lin, région de tertres funéraires et de galgals. Autour des pierres dressées erraient les morts, squelettes fragiles qui tenaient encore difficilement debout, la malice qui les animait n'étant pas installée depuis suffisamment longtemps. Les Veilleurs purent se débarrasser d'une bonne dizaine d'entre eux sans trop de peine, brisant assez leurs os pour que toute volonté maléfique s'en aille et déserte ces réceptacles devenus inutiles.

Au pied d'une pierre dressée se trouvait un autel grossier sur lequel était posé une épée courbe elfique de bonne facture. Contre cet autel était assis un Elfe au cœur transpercé d'un poignard de cérémonie. Il s'agissait sans nul doute d'une des sentinelles happées par les morts il y avait de cela plusieurs jours. Envoyant un faucon messager à Duillond pour indiquer l'emplacement du cadavre, les Veilleurs poursuivirent leur route à la recherche d'indices.

Ils ne tardèrent pas à en trouver. Sylwea dénicha les empreintes des sabots d'un cheval seul qui se dirigeait vers l'Est. Suivant cette piste, ils arrivèrent à proximité de ruines elfiques situées entre le monstrueux nid d'araignées établi par Saewhend et la vieille tour de la Défense plus au nord. La piste du cheval menait dans cette direction, mais Laegwing sépara ses éclaireurs pour un rapport optimal.

Giliond et Arnengil se partirent surveiller le nid d'araignées pour vérifier qu'il n'y avait rien d'autre là-bas que ces monstruosités. Ils en revinrent avec la confirmation. Seule la présence de vapeurs putrides semblait détonner, cadeau probable à ceux qui viendraient détruire le nid.

Sylwëa, elle, était partie poursuivre la piste du cheval plus au nord. Elle en vint à apprendre que les empreintes de sabot descendaient une large pente herbeuse menant au fleuve Lhûn. Sur la terre humide de la rive, les traces d'une lourde barque étaient visible, une embarcation suffisamment large pour accueillir un cheval, car nulle empreinte de lui ne repartait dans une autre direction.

Les Veilleurs comprirent que Saewhend les avait attirés ici pour pouvoir s'éclipser. Bientôt, le cor de Duillond concorda cette théorie. Revenus en hâte à la ville, ils apprirent que Saewhend avait accosté sur la même rive où avaient un jour accosté les gobelins pour attaquer le convoi d'antidotes. Il y avait là-bas trois barques et les sentinelles expliquèrent que des Poings Bourrus accompagnaient Saewhend pour la couvrir. Cette dernière s'était enfuie en direction de l'est.

Laegwing donna l'ordre de ne pas poursuivre Saewhend par crainte des embuscades qu'elle pourrait tendre. Cet ordre affecta plus que tout autre Sylwëa, victime de la rage qui brûlait ses entrailles. Ils rentrèrent à Cerin Aewin prendre un peu de repos et préparer une traque qui s'annoncerait peut-être longue...

.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Sam 15 Mar - 0:49

.

Citation :
Chapitre 2 : Les crocs du marais


Les Elfes furent prêts à partir le lendemain dans l'après-midi. Avant de quitter le village, Ilsaiel leur fit un cadeau : l'Elumír. Cette pierre, jadis fabriquée par une artisane Elfe du Gwaith-i-Mírdain puis offerte à un grand seigneur des Dúnedain, avait été sertie par ce dernier dans un sceptre transmis à travers les générations. Les Rôdeurs d'Annuminas, en ayant la garde, ont permis il y a quelques mois aux Veilleurs de Gîl Meduial d'utiliser le pouvoir de la pierre pour chasser les ombres engendrées par une prêtresse Númenoréenne Noire qui avait corrompu les vieilles ruines des Hommes de l'Ouest. En cadeau pour l'aide apportée, ils dessertirent la pierre et la restituèrent aux Elfes. Depuis lors, Ilsaiel conserve précieusement ce joyau à la Halle des Érudits.


Sentant le jour venu d'utiliser à nouveau la lumière de l'Elumír, elle raviva son pouvoir grâce à la lumière des étoiles et à l'eau consacrée de sa fontaine. Elle l'offrit aux Veilleurs pour les préserver des ombres qui pourraient s'étendre sur leur route.


Les Elfes se mirent en route à cheval et passèrent les frontières est de Falathlorn pour pénétrer en Comté par les marais de Rushock. Les marécages étaient lourds d'un silence terriblement audible. Plusieurs cadavres de nains Poings-Bourrus furent retrouvés dans la vase, atrocement déchiquetés par ce qui semblait être une très grande bête...


... laquelle fut découverte sur une butte boisée. Il s'agissait d'un loup monstrueux au pelage brun recouvert de boue et de sang. Sa gueule nauséabonde d'un rouge anormal déployait des crocs d'une longueur certaine et ses énormes pattes étaient pourvues de griffes cruelles. L'animal tremblait de colère et frémissait d'une souffrance qui paraissait lui brûler les entrailles. Sentant l'odeur des Elfes grâce au vent tournant, il se rua sur eux et s'ensuivit un combat féroce. Le loup, bien que puissant et coriace, finit par être abattu.


Les Elfes durent vite cacher le corps de la bête et se tapir eux-mêmes à l'approche d'un chariot de semi-hommes qui roulait en direction du Chas de l'Aiguille. Ils avaient remarqué les larges tâches de sang laissées par les blessures du loup et s'étaient arrêtés, inquiets. Laegwing dut leur faire peur à l'aide de cailloux lancés dans l'eau pour qu'ils décampent.


Les Veilleurs s'interrogeaient encore sur les sombres artifices qui avaient corrompu le loup et les raisons de sa présence dans ces marais lorsqu'ils aperçurent derrière les collines une fumée dans les airs...

.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Sam 15 Mar - 1:01

.

Citation :
Chapitre 3 : un camp de Poings-Bourrus

Suivant la piste de la fumée, les Elfes tombèrent sur un petit camp fortifié de quelques palissades de bois, coincé dans une impasse entre les reliefs. Il s'avérait appartenir à des Nains Poings-Bourrus. Sept d'entre eux parlaient avec inquiétude, colère et gravité autour d'un feu de camp.

Connaissant leur sombre allégeance et celle qu'ils eurent par le passé, Laegwing décocha sans pitié un tir de semonce sur un des Nains, le blessant grièvement. Sylwëa, elle, en blessa un autre à la main pour qu'il lâche son arme. Les Elfines gardèrent les Nains sous la menace de leur arc pour les maintenir tranquilles tandis que Gîliond allait à leur rencontre pour arracher des renseignements au chef du petit groupe.

Celui-ci, réticent, leur appris que Saewhend avait capturé un grand loup dans les bois il y a plusieurs semaines de cela. Elle avait demandé aux Nains de le garder en cage dans leur camp et le nourrir de beaucoup de viande. Elle lui avait fait avaler quelque chose qu'il ne pouvait définir et qui avait causé de grandes souffrances au loup, et en quelques jours seulement sa taille avait enflé, sa gueule était devenue rouge et il brûlait d'une rage dévorante.

Saewhend était revenue avec les Poings-Bourrus survivants de son escorte la veille et avait demandé aux Nains de relâcher le loup et surtout de veiller à ce qu'il ne quitte pas les marais afin qu'il puisse intercepter ses poursuivants. Les Naugrim se sont exécutés mais éprouvèrent un vif ressentiment envers leur maîtresse après que cinq des leurs furent tués par la bête affamée.

Avec une grande répugnance, le Nain dévoila le nom de Rofr, le Poing-Bourru qui dirigeait les autres à Kheledûl et qui était à l'origine de l'alliance avec Saewhend. Cette dernière, quant à elle, semblait avoir fait voile vers l'est par la forêt de Bindbole.

L'hostilité et la répugnance manifeste du Nain priva Laegwing de pitié qui l'abattit, certaine qu'il risquerait de s'en retourner fomenter à Kheledûl. Les autres Nains, terrorisés, furent emprisonnés dans la cage du loup, avec eau, nourriture et nécessaire de soins pour leurs blessures. Les Elfes de Duillond reçurent un message pour les prévenir de l'emplacement des prisonniers. Laegwing fit comprendre aux nains que le fait d'avoir été épargnés les liait à elle par une dette de sang et que s'ils s'échappaient et avertissaient les autres, le destin les rattraperait tôt ou tard...


.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Mer 19 Mar - 0:06

.

Citation :
Chapitre 4 : chasse sylvestre

Souhaitant vérifier la véracité des dires du chef des Nains, Laegwing envoya Sylwea arpenter les marais à la recherche d'une piste. Elle laissa Gîliond surveiller le camp et elle-même se posta en sentinelle du périmètre. Un groupe d'Elfes de Duillond vint les rejoindre pour emmener les Nains subir la justice des Longues Barbes. Ils désiraient également démanteler le camp afin qu'il ne serve plus de sombres desseins en ces lieux.

À leur départ, Sylwëa vint rejoindre ses compagnons pour leur signaler qu'elle n'avait rien trouvé de notable dans les marais, ce qui laissait penser que le Nain avait dit la stricte vérité : Saewhend s'en était allée du côté des bois de Bindbole. S'enfonçant dans la jeune forêt de pins, les Elfes se mirent en quête d'une piste laissée par le cheval de leur ennemie. La tâche était ardue, car le sol était sec et recouvert de brindilles et d'épines de pin. Le passage de maints animaux n'aidait en rien.

Ils trouvèrent au nord de la forêt un signe de la présence passée de Saewhend. Elle avait de nouveau laissé dans son sillage une couvée d'araignées, et ce nid-là ne devait pas dater d'hier, car les toiles gigantesques s'étaient grandement étendues. Un tonneau près de piliers en ruines avait attiré leur attention. Commençant à ouvrir le couvercle, ils s'interrompirent lorsque des mouches et une odeur fétide en ressortit. Ils comprirent que Saewhend avait du placer de la viande en putréfaction et des asticots dans ce tonneau dans l'espoir que son ouverture attirerait les araignées sur les poursuivants, ce qui avait failli fonctionner. Les Veilleurs menèrent le tonneau à l'écart pour brûler l'immondice qu'il contenait.

Ils reprirent ensuite leur chasse dans les bois. Près de la rivière, ils trouvèrent du crottin de cheval qui trahissait le passage de la cavalière. Ils purent suivre la piste des sabots dans la terre mouillée près du pont et au-delà. Il leur apparut ensuite clairement que Saewhend empruntait les voies que eux-mêmes suivaient d'ordinaire, et ce fut sans trop de surprise que la piste les mena jusqu'au bord du Baranduin.

Au bord de l'eau, les embarcations camouflées que les Elfes de passage empruntaient pour traverser le fleuve avaient été incendiées...


.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Mer 19 Mar - 0:21

.

Citation :
Chapitre 5 : Une présence alarmante


La perte des embarcations elfiques affligeait les Veilleurs. Sylwëa partit surveiller le nord, tandis que Gîliond et Laegwing descendirent plus loin au sud, cherchant à savoir si la deuxième cachette dissimulant des bateaux avait été épargnée. Il apparut que ce fut heureusement le cas, soit que Saewhend ne fut pas au courant de son existence, soit qu'elle n'avait pas eu le temps de s'en occuper.


Ils purent traverser le fleuve et atteindre les bois de Brande en pays de Bree. Ils retrouvèrent là-bas Celebhin et Solossë, qui leur informèrent de l'incendie des bateaux du nord de ce côté-ci de l'eau, et d'une présence malfaisante dans les bois au nord. S'armant de prudence, ils partirent dans cette direction juger de la menace et retrouver la piste de Saewhend.


Il leur apparut que la lourde présence était celle d'un géant. Il n'était probablement pas venu ici des montagnes par hasard et se trouvait sans surprise sur la piste du passage de Saewhend. Le géant avait installé son camp dans des ruines sur les hauteurs et rôdait au bord de la falaise, vigilant et attentif, comme s'il attendait les Veilleurs. Ces derniers, ne pouvant lutter contre un géant, battirent en retraite et établirent un campement sommaire sur des hauteurs plus loin pour surveiller l'immense créature et établir une nouvelle stratégie...

.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Dim 23 Mar - 23:31

.

Citation :
Interlude

Après une observation minutieuse des faits et gestes du géant, il apparut que son attention et sa vigilance déclinaient au fil des heures. Il fut convenu que tout combat contre lui devait être évité : le moindre coup d'un géant pouvait entraîner une mort immédiate. Leur corps immensément fort et résistant leur permettait d'endurer un long combat et maintes blessures.

Après concertation et patrouilles, les Veilleurs décidèrent de contourner le géant et de retrouver la piste de Saewhend plus loin...

.


Dernière édition par Laegwing le Ven 4 Avr - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Dim 23 Mar - 23:44

.

Citation :
Chapitre 6 : La traque des bois de Brande

Les Veilleurs reprirent leur chasse. Ôtant toute trace de leur présence dans le camp sommaire non loin de la hutte du géant, ils tâchèrent de contourner ce dernier et de reprendre leur enquête le plus discrètement possible. Fort heureusement, ils n'émirent aucun bruit et restèrent camouflés dans les ombres de la nuit, et le géant ne les remarqua pas.

De minces indices du passage de Saewhend indiquaient la direction de l'est : crins noirs coincés dans les ronces et empreintes de sabot dans la mousse humide constituaient l'essentiel des traces retrouvées. C'est avec patience et minutie qu'ils reconstituèrent la route empruntée par leur ennemie. Après quelques courtes heures, ils notèrent qu'elle avait fait une brève pause au pied de ruines tombées. Son cheval avait besoin de s'arrêter fréquemment à cause du terrain accidenté qui le contraignait à redoubler ses efforts. Ce détail les faisait espérer regagner du terrain sur leur proie.

Après la courte halte de Saewhend, la piste dévia légèrement vers le nord, à travers une passe verdoyante entre des pans de reliefs. Le cheval avait visiblement fortement peiné pour accéder à cette passe, car la pente qui y menait était raide et plutôt rocheuse. Poursuivant leur route à travers la voie, ils arrivèrent jusqu'à de nouvelles ruines anciennes des hommes du Nord, celles-là même où fut combattue la Prêtresse Númenoréenne Noire qui avait jadis donné du fil à retordre à l'Ordre et aux Rôdeurs. Sylwëa s'y rendit en éclaireur et manqua de peu de poser le pied dans un piège posé sur le sol. Il semblait net que Saewhend prévoyait leur exploration des ruines, et avait tenté sa chance pour retenir efficacement ses ennemis en blessant l'un d'eux. Fort heureusement, le pire fut évité.

Ce bref détour se poursuivait plus avant le long de la seule voie possible qui descendait le long du lac Simplétoile. Saewhend avait traversé le gué plutôt profond qui reliait les deux rives du lac. Les Veilleurs décidèrent néanmoins, après ces longues heures de traque épuisantes, de se reposer un peu. Ils trouvèrent des vieilles ruines propices à dissimuler leur halte...

.


Dernière édition par Laegwing le Ven 4 Avr - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Mar 25 Mar - 15:02

.

Citation :
Chapitre 7 : La chute de Celebhin

Alors que les Veilleurs se reposaient près du lac de Simplétoile, Celebhin lui surveillait le sud. Il avait vu et ressenti une ombre se diriger vers le couvert de la Vieille Forêt et se mit à sa poursuite, cherchant en son cœur le courage de lui faire face.

Il retrouva Saewhend à la lisière de la Forêt menaçante. Elle tirait son cheval fatigué et réticent par la bride et semblait vérifier son chemin. L'effroi qui émanait d'elle toucha Celebhin en plein cœur et il dut puiser dans son courage pour prendre son arc et tirer un trait sur sa monture afin qu'elle ne puisse plus se déplacer rapidement. Le cheval déjà effrayé eut le réflexe de se cabrer et la flèche ne toucha qu'un jarret. Terrorisé, il s'enfuit loin droit devant lui et disparut dans les ombres, avant de pousser un hennissement déchirant plusieurs mètres plus loin.

Celebhin se retrouva seul et dévoilé face à Saewhend, qui affichait un calme moqueur, peu inquiète du sort de sa monture. Il lui décocha un nouveau trait mais il sembla passer à côté d'elle avec une lenteur désinvolte, lui déchirant simplement le tissu de son bras. Il tira alors ses armes pour charger, et Saewhend se décala simplement, de ses mouvements si contrôlés et gracieux, et il fonça dans le vide sous les rires moqueurs de son ennemie. Il se remit prestement en place, brûlant de rage pour son adversaire. Saewhend tira de son flanc un long poignard à la lame étrangement noire. Elle para ses coups et s'avança près de lui, lui enfonçant sa lame sombre dans l'aisselle...

La douleur redoubla l'ardeur de Celebhin. Mais il ne pouvait pas se défendre comme il le fallait et Saewhend lui assénait des paroles de désespoir qu'il s'efforçait d'ignorer. Il finit par lui demander son nom. Elle répondit dans un souffle glacial : "Je suis Igrin, Couronnée de Ronces, née dans le secret et élevée dans les ténèbres." Elle planta son couteau dans la cuisse du Veilleur avant de s'enfuir dans les ombres dans d'ultimes paroles de désespoir.

Celebhin eu la force de se poser sur un rocher, tirer son cor elfique de sa poitrine et d'en sonner les claires notes...

.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Mar 25 Mar - 15:17

.

Citation :
Chapitre 8 : dans la Forêt traîtresse

Les Veilleurs en halte au Simplétoile entendirent la sonnerie et mirent au service de leur hâte toute la puissance de leur jambes et toutes les réserves de leur endurance pour traverser les vertes collines jusqu'à atteindre la Vieille Forêt trop longtemps après à leur goût. Ils retrouvèrent là Celebhin, mortellement blessé, la lame noire de Saewhend toujours plantée dans sa cuisse. Ils le prirent avec eux et l'emmenèrent à Eithel Dolianneth, le Refuge de la Source qu'ils employaient à la lisière des bois, au-dessus de la source de la belle Baie d'Or.

Là, ils lui fournirent les premiers soins, tâchant de stopper l’hémorragie du mieux qu'ils le pouvaient en l'absence d'un guérisseur. Laegwing appela son faucon, Isroval, pour qu'il porte le message à Ilsaiel, Maîtresse des Thaim Nestad, espérant qu'elle et une escorte viendraient au plus vite chercher Celebhin. Ce dernier ne prononça qu'une chose : le nom d'Igrin. Sylwea, voyant son état, partit dans la Forêt sans que nul ne put l'en empêcher.

Ils firent mander un de leurs alliés Dúnedain du nom de Caerandir qui accepta de veiller Celebhin pendant qu'ils s'enfonceraient dans la Forêt à la recherche d'indices et de Sylwea, qu'ils finirent par retrouver. Ils découvrirent non loin du lieu de l'affrontement le destin de la malheureuse monture d'Igrin. Elle était étalée, brisée, au pied d'une petite falaise, et son cadavre était déjà à moitié dévoré. Tout autour luisaient d'un éclat spectral d'épaisses toiles d'araignées géantes. Igrin semait ces monstres sur son chemin...

La perte de la monture de leur ennemie avait pour effet bénéfique de ralentir son avancée, mais elle posait aussi problème. Igrin se déplaçait en laissant beaucoup moins de traces que son cheval et il allait devenir très difficile de la poursuivre désormais, surtout dans les ténèbres de la Vieille Forêt. Laegwing pensa que seul le Maître de ces lieux, Iarwain Ben-Adar, le Sans Père, Tom Bombadil pour les gens d'ici, pouvait savoir la direction prise par leur némésis. Elle ne pouvait rester longtemps dans ce lieu protégé par l'Aîné. Les Veilleurs partirent donc à la recherche de l'étrange personnage, connaissant à peu près la position de sa maison.

Mais la Forêt, agitée par Saewhend, ne voulait pas en rester là. Animée de sa volonté propre, elle traçait ses propres sentiers et contraignait les voyageurs à les suivre. Aucun des chemins ne menait dans la bonne direction. Ils allèrent dans un sens puis dans l'autre, perdus, frustrés, constatant leur orientation par les minces indices dont ils disposaient mais ne pouvant rien y faire. Pas après pas, sentier après sentier, la Forêt les ramena en dehors de son sein, sous la lumière des étoiles.

Elle les avait chassés. Les Veilleurs décidèrent d'attendre la lumière du jour et se reposèrent dans le creux d'un vieil arbre...



.


Dernière édition par Laegwing le Ven 4 Avr - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Ven 4 Avr - 0:19

.

Citation :
Chapitre 9 : Iarwain Ben-Adar

Giliond et Laegwing se reposèrent au creux du vieil arbre toute la nuit durant et tout le matin. Ils envoyèrent un message à Sylwëa pour lui demander du renfort. Pendant ce temps-là, la forêt semblait s'apaiser. Quelque chose, ou quelqu'un, avait calmé sa colère. Sylwëa rejoignit ses compagnons en tout début d'après-midi, amenant avec elle le Veilleur Faenaur.

Quand les quatre Elfes prirent la route, ils constatèrent que retrouver son chemin dans la Vieille Forêt semblait moins difficile que la veille. La forêt avait calmé sa colère et consentait à les laisser passer, bien que saupoudrant l'atmosphère d'une méfiance latente.

Ils cheminèrent quelques heures sur une route qui semblait la bonne. Ils finirent par atteindre la demeure de celui qu'ils nommaient Iarwain Ben-Adar peu avant le crépuscule. Tom Bombadil était là, devant sa chaumière, arrangeant les lis d'eau qu'il avait ramassés pour sa dame, la belle Baie d'Or, encore absente. Riant et chantant et dansant, il les invita à entrer chez lui et leur offrit de l'eau de la source de Baie d'Or, délicieusement rafraîchissante, et qui avait la merveilleuse vertu de chasser la lassitude de leurs corps fatigués. 

Avec gaieté et insouciance, il put les avertir du chemin pris par Igrin. Celle-ci, à la nuit tombée, avait longé la maison de Bombadil avec effroi et s'était enfuie vers le nord, ombre galopante et insaisissable. Longeant la falaise, elle avait rejoint le chemin qui menait aux terribles Hauts des Galgals.

Tom Bombadil invita les Elfes à rester dîner et à chanter dans sa demeure, mais les Veilleurs, pressés par un temps qu'ils n'avaient que trop gâché, déclinèrent son invitation et prirent la route sur les conseils de l'Aîné...

.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Laegwing
Dirigeante militaire
Dirigeante militaire
avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Chef militaire
Localisation : Falathlorn
Humeur : Dure et impassible

Messages : 301

MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   Ven 4 Avr - 0:28

.

Citation :
Chapitre 10 : le brouillard des Hauts des Galgals

Les Veilleurs s'extirpèrent de l'oppression de la Vieille Forêt pour déboucher sur les Hauts des Galgals, certes libres sous le ciel, mais plus oppressants encore. Le soir s'installait et avec lui, une épaisse brume.

Ils s'avancèrent groupés, présumant que leurs sens aiguisés suffiraient pour se guider, mais ils furent dupés par le pouvoir qui chemine dans ces lieux. La brume noyait leurs sens, égarait leurs appels, obscurcissait leur vue. Ils furent bientôt incapables de s'orienter. Ils ne pouvaient déterminer d'où ils venaient et où ils comptaient aller et le groupe se sépara sans pouvoir se rejoindre.

Giliond et Faenaur se trouvaient d'un côté, et longtemps ils appelèrent de leurs voix puissantes leurs compagnes égarées. Mais quand ils pensaient entendre un appel, et se dirigeaient vers lui, ils ne firent que se perdre un peu plus, dans l'effroi qu'apportait avec elle la brume.

Laegwing et Sylwëa restèrent ensemble. Leur cœur était préservé de l'effroi des Hauts grâce à l'Elumír que Sylwëa gardait en sa possession, mais le joyau elfique ne pouvait dissiper la brume ni redonner acuité à leurs sens, et elles furent elles aussi dupées par les appels qui planaient dans le vent et les guidaient dans la mauvaise direction.

Bientôt, le groupe, scindé en deux, se déchira dans deux directions, et la nuit durant, la distance se creusa...

.
Revenir en haut Aller en bas
http://gil-meduial.roleplaylife.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arc II : à la poursuite de l'ombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arc II : à la poursuite de l'ombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A la poursuite de Gollum] Discussion générale
» [Cartes] {La Route vers Fondcombe} Région Inexplorée/Sentinelle Endormie/Embuscade Orque/Poursuite Nocturne - Réponse de Dadajef [Résolu]
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Village de Cerin Aewin :: Les Grandes Halles de Gîl Meduial :: Thambas Ithryn (Halle des Érudits) :: Chroniques :: Scénario : une menace nouvelle-
Sauter vers: