Bienvenue sur le forum de la confrérie Gîl Meduial (confrérie elfique 100% RP du Seigneur des Anneaux Online, serveur Estel-RP).
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Issanwë Gaiaréli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Issanwe

avatar

Féminin
Emploi/loisirs : Nost Ist, spécialiste de la Feä et du Sanwë-Latya
Localisation : Imladris
Humeur : Rêveuse, douce

Messages : 45

MessageSujet: Issanwë Gaiaréli   Mar 27 Mar - 18:09

Essi :  Malàduinë Tînhwestiel Issanwë

Epessi : Olthonnen Echuiwlhein

Date et lieu de naissance: 1er mai 79 du Premier Âge à Menegroth dans le royaume de Doriath.

Âge: 6983 ans

Sexe: Féminin

Race: Eldar

Groupe: Sindar, Teler

Signe particulier: Ne maîtrise que le Doriathrin. Elle ne parle pas le Westron et commence à peine à parler le Sindarin. Elle donne souvent l'impression d'être en train de rêvasser.

Description physique:  Ses yeux sont du bleu d'un lac de montagne, sa chevelure est noire d'encre, agrémentée de quelques fils d'argent. Elle porte à son front un diadème sertit de pierres bleues, forgés de ses mains. Elle porte le même collier que son frère Edélen, orné de la vague et des six étoiles. De stature moyenne (1m83), elle n'a pas le corps d'une guerrière.

Psychologie: Passant des heures à contempler les cours d'eau ou les étoiles, Issanwë est passionnée par la création de belles choses et la transformation des matériaux. Elle maîtrise l'art de la joaillerie, bien qu'elle n'en ai fait qu'un passe temps. Son véritable don réside dans la compréhension innée des afflictions sentimentales et spirituelles de ses semblables. Elle sait toujours trouver les mots justes pour réconforter ses proches aussi bien que les inconnus.
Très douce et bienveillante, elle est cependant timide, timidité renforcée par ses difficultés à s'exprimer en Sindarin. Elle a peur des autres races et évitera leur contact autant que possible. Elle est en décalage complet sur l'époque.
Une sorte de tristesse semble s'attacher à ses pas.

Qualités: Gentille, douce, calme.

Défauts: Extrêmement timide, méfiante avec les inconnus et les membres des autres races. En décalage avec l'époque. Parfois impulsive.

Compétences: Joaillière et alchimiste. Maîtrise l'art de soulager la peine des esprits et est très à l'écoute des autres.

Histoire: Née à Doriath dans la cité de Menegroth, Issanwë passa une jeunesse heureuse et sans histoire, se consacrant à ses passions comme à sa famille. Elle a toujours été un appui psychologique pour son frère, avant de se consacrer entièrement à cette discipline pour aider les autres Eldar dont l'esprit était troublé.
Après le départ de son frère, elle continua de mener pendant quelques années la vie tranquille dans laquelle elle était installée.
Elle ressenti un jour un appel et décida à son tour de quitter le cocon familial et Doriath et se mit en route un jour vers l'Est, sur une impulsion. Issanwë avait soif de merveilles et de nouveaux territoires, et était persuadée qu'elle croiserai les Avari ayant refusé la Grande Marche, qui pourraient la conduire à Cuivénen, pour en découvrir la magnificence.

Néanmoins, son voyage ne se déroula pas comme prévu, et elle fût capturée et retenue par un esprit gardien d'une source à laquelle elle était allée s'abreuver. Celui-ci la plongea dans un rêve qui dura plusieurs milliers d'années, lui montrant de temps en temps des images des événements qui secouait la Terre du Milieu, dont le massacre de sa famille. Convaincue de n'avoir rien à attendre de l'avenir et du monde, l'Elda accepta de rester plongée dans le rêve du Maia de la source. Elle ne s'est réveillée que récemment, et a passé plusieurs mois, voir quelques années, elle ne sait pas vraiment, à errer en marchant vers l'Ouest, l'esprit embrumé par les restes du Rêve. Elle ne sait pas pourquoi elle s'est réveillée au bout de tant de temps, mais elle suppose que le Maia est soit partit, soit à été détruit.
Elle atteignit l'Eregion, perdue, affamée, effrayée, et fût retrouvée par une compagnie d'Elfe de Fondcombe au nombre desquels se trouvait son petit frère, qu'elle croyait mort.
Ils mirent un moment à se reconnaître l'un l'autre pour ce qu'ils étaient, et depuis ce jour elle reste à Fondcombe, où elle apprend à revivre et à parler les langue du troisième âge.
Revenir en haut Aller en bas
 
Issanwë Gaiaréli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Village de Cerin Aewin :: Registre du gardien :: Membres passés-
Sauter vers: